Méditer sur l’acceptation

You are here: Home / Général / Méditer sur l’acceptation

Méditer sur l’acceptation

Ce thème devient quotidien, une nécessité qu’il faut apprendre à appliquer dans notre vie. Pour cela, nous avons bien besoin de pratiques qui nous aident à accepter ce qui est.

Voici différents outils que nous avons pu explorer pendant cette année 2019 pour accepter sans juger la réalité qui se présente autour de nous. Ce qui nous arrive est un reflet de notre conscience, accepter ce qui se passe, c’est donc s’accepter soi, notre totalité, avec nos ombres et nos lumières.

Nos mots, nos pensées et nos actes ont un impact de plus en plus fort, tout ce qui émane de nous va nous revenir et c’est cette responsabilisation qui demande un travail sur soi et beaucoup de méditation !!

La méditation et le Pranayama

Pour qu’à chaque situation du quotidien (plaisante ou non) on puisse dire et ressentir : “c’est”, la méditation et la respiration sont des outils sublimes, qui amenuisent nos réactions et nous aident à devenir spectateur actif dans notre réalité.

Par exemple, la méditation “Let the Self Take Care of Things” permet en une demi heure de ralentir notre rythme de pensée et notre respiration pour une détente et un lâcher prise immédiats.

La respiration alternée : inspiration narine gauche puis expiration narine droite est aussi un très bon outil pour ralentir, s’équilibrer et reprendre pied (10min constituent déjà une pratique en soi).

La récitation quotidienne

Plusieurs Pauri du texte sacré le Japji Sahib évoquent l’acceptation et nous invitent lâcher ce que nous ne maîtrisons pas, à nous en remettre à plus grand que nous, car nous sommes soutenus.

Si nous arrivons à nous alléger et à nous libérer, alors notre entourage y parviendra aussi. Lorsque nous acceptons, nous laissons enfin la place à la conscience et à l’ouverture, la négativité s’envole ainsi que les obstacles qui ne sont que des occasions d’apprendre.

Vous pouvez choisir le Pauri qui vous inspire et le réciter 11 fois par jour, en méditant. Les Pauri 11 à 15 évoquent “Manne” ou l’acceptation inconditionnelle. Une invitation à la radiance et à la pureté par le détachement de ce que l’on ne peut contrôler. En effet, on peut influencer ce qui émane de nous mais on ne peut rien pour ce qui nous vient !

S’il y en a près de chez vous, vous pouvez aussi faire l’expérience du Jappa, une méditation en groupe où l’on répète le même mantra (ou Pauri) un certain nombre de fois ! La répétition permet de se connecter à l’essence du son du mantra choisi et modifie notre vibration en profondeur.

S’incliner et donner de la place au cœur

Méditer avec le cœur plus haut que la tête est aussi un moyen de nous incliner devant notre sagesse et notre plein potentiel. Accepter ne veut pas dire tout tolérer ou dire oui à tout, c’est plutôt une incitation à prendre notre part de responsabilité dans ce qui arrive et à agir dans notre vie.

Mettre plus de conscience dans nos actes et même dans nos pensées pour que nos intentions soient claires et que les résultats en découlent naturellement. On vient donc créer un cercle vertueux dont nous sommes le centre.

Posture : à genou ou en tailleur, posez le front au sol, les mains en position de prière devant la tête et récitez le mantra Wahe Guru à votre rythme jusqu’à que vous sentiez votre intuition s’ouvrir et votre dévotion s’amplifier. Cette méditation contre les peurs et donne confiance. Ce mantra permet de se souvenir de la source de toute vie et de s’y connecter.

Vous souhaitant une belle pratique…

Leave a Reply

Your email address will not be published.