Rishikesh, ville yogi !

Après quelques semaines de voyage dans le nord de l’Inde, entre sommets rocheux, routes sinueuses et interminables, régions militarisées et préservées, villes poussiéreuses et saintes, agitation et chaleur, nous descendons du train dans la région de l’Uttarakhand.

Un peu hagards de cette nuit passée collés à notre couchette plastique de la classe Sleeper non A.C, nous débarquons à Haridwar au bord du Gange. Quelques kilomètres en Tuktuk dans la ville qui se réveille et fait ses ablutions matinales et quelques chambres d’hôtel glauques visitées laissent place au doute et au besoin de repos ; nous prenons donc un bus pour rejoindre la ville plus touristique de Rishikesh, une heure plus en amont du Gange.

A peine découvert, le spot nous plait,  il y a peu de routes et le Gange proche de sa source est encore un torrent bleu-vert qui nous lave de notre fatigue. Les ponts piétons, l’ambiance décontractée, les touristes en leggings avec leur yoga mat sous le bras, le climat idéal, la verdure…On respire !

Il pleut ce matin-là, il fait frais et humide, la nature est rincée tout comme notre esprit qui sent bien que nous avons trouvé notre point de chute pour les 3 semaines à venir ! Comme toujours en Inde, le lieu est rempli de ferveur et de dévotion, les journées sont ponctuées de leçons de vie, et le coucher de soleil sur le Gange vient achever le jour comme un dernier sourire bienveillant.

Mais que fait-on à Rishikesh ? De multiples options pour cette petite ville qui est devenue célèbre grâce aux Beatles qui sont venus dans un ashram ici en 1968 ! Pour pouvez tenter une formation en Hatha Yoga pour devenir enseignant, faire une retraite détox ou de méditation, découvrir tous les styles de yoga avec les cours quotidiens dans les ashrams. Vous pouvez aussi faire du rafting sur le Gange, un bon repas dans l’un des innombrables cafés en terrasse, vous faire initier au Tantra Rouge, profiter d’une cure PanchaKarma (médecine ayurvédique) sur 3, 7, 10 ou 21 jours, vous balader dans la jungle alentours…

Si vous avez le corps adapté à l’altitude vous pouvez vous rendre sur les 4 pèlerinages Hindous en Himalaya (Yamnotri, Gangotri, Badrinath, Kedarnath) ! Sinon, vous pouvez réserver une consultation en astrologie, prendre des cours de danse extatique, de chant et de musique ou participer à une Satsang, (conférence et échange sur la spiritualité et les enseignements des maîtres)…Sans oublier le shopping dans des dizaines de boutiques, les cérémonies d’hommage à Ma Ganga (déesse du Gange) chaque soir avec des offrandes de fleurs et de lumière.

Un sacré lieu donc, où l’on apprend à en faire peu, mais en conscience et où l’on apprend sur soi. Pour nous remettre au Kundalini après 1 mois de pause, nous choisissons une pratique matinale sur les 7 chakras, un par jour, de bas en haut. Voici les kriyas et médiations choisis :

1) Équilibrer Prana et Apana

2) Pelvic Balance

Méditation du lotus (mantra Sa Re Sa Sa)

3) Nabhi kriya pour Prana et Apana

Mantra Ang Sang Wahe Guru

4) Kriya pour la compassion

5) Méditation pour le 5e chakra (mantra Humme Hum Brahm Hum)

6) Kriya to Become Intuitive

Méditation sur le positif (Ek ong kar, sat guru prasad)

7) méditation pour diluer l’ego

Méditation sur Wahe Guru

Il est temps de reprendre le chemin du retour en France, il pleut aussi le dernier jour, comme pour nous montrer qu’un cycle se termine et qu’il est temps de passer au suivant…Pour nous ce sera intégrer les apprentissages de ce voyage intense et partager ce que nous en avons retenu 🙂 !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *